finger and phone

étude sur utilisation des médias sociaux au maroc

Cette année, nous avons compilé une nouvelle série de données utiles sur le nombre d’utilisateurs de médias sociaux au Maroc, les groupes d’âge, les taux d’utilisation, etc.

Le secteur des médias sociaux au Maroc évolue rapidement. Dans cet article, nous vous tiendrons informés du nombre d’utilisateurs de chaque plateforme de Médias sociaux au Maroc, tant au niveau national qu’international, basé d’un rapport de Hootsuite, et nous couvrirons un total de 12 plateformes des Médias sociaux, majeures, de Facebook et Twitter aux applications de messagerie comme Instagram, WhatsApp, Snapchat et TikTOK.

La-tendance-des-Medias-sociaux-au-Maroc-2021

Les utilisateurs d’internet de médias sociaux au Maroc

  • Il y avait 27,62 millions d’ internautes au Maroc en janvier 2021.
  • Le nombre d’internautes au Maroc a augmenté de 2,3 millions (+ 9,1%) entre 2020 et 2021.
  • Le taux de pénétration d’Internet au Maroc était de 74,4% en janvier 2021.

Utilisateurs de médias sociaux au Maroc

  • Il y avait 22,00 millions d’utilisateurs de médias sociaux au Maroc en janvier 2021.
  • Le nombre d’utilisateurs des médias sociaux au Maroc a augmenté de 4,0 millions (+ 22%) entre 2020 et 2021.
  • Le nombre d’utilisateurs des médias sociaux au Maroc équivalait à 59,3% de la population totale en janvier 2021.

Connexions mobiles médias sociaux au Maroc

  • Il y avait 43,47 millions de connexions mobiles au Maroc en janvier 2021.
  • Le nombre de connexions mobiles au Maroc a diminué de 216 mille (-0,5%) entre janvier 2020 et janvier 2021.
  • Le nombre de connexions mobiles au Maroc en janvier 2021 équivalait à 117,1% de la population totale.

NB: Les utilisateurs marocains passent en moyenne quotidiennement 3 heures et 31 minutes sur Internet via leurs appareils mobiles et 2 h 25 sur les réseaux sociaux quel que soit l’appareil de connexion.

Bien qu’il s’agisse du premier réseau social au monde, sa croissance au Maroc, ralentie : contrairement à la croissance rapide d’Instagram, le nombre d’utilisateurs a diminué pour la première fois.

En outre, en termes d’utilisation par les entreprises, depuis le changement d’algorithme, il est devenu difficile d’atteindre les contenus qui visent à générer des liens par le biais d’opérations organiques uniquement. Néanmoins, la force de l’approche par la publicité avec une grande précision de ciblage est solide, et c’est toujours un média attractif pour approcher les personnes de 40 et 50 ans.

Tableau-de-La-tendance-des-utilisateurs-Medias-Sociaux-au-Maroc-2021

WhatsApp, l’application préférée des Marocains

Au Maroc, toujours selon le rapport Digital 2020, c’est l’application WhatsApp qui arrive en tête du classement. Dans son baromètre des principaux réseaux sociaux au Maroc à fin janvier 2020, le groupe Sunergia confirme également ce résultat.

Les multi-utilisateurs seraient des millénials  âgés de 18 à 34 ans, principalement célibataires et étudiants universitaires de CSP A/B (catégories supérieures), vivant dans les régions de Casablanca-Settat-El Jadida et Rabat-Salé-Kénitra. Les utilisateurs présents uniquement sur Facebook et WhatsApp sont principalement des hommes âgés de 25 à 34 ans ayant étudié jusqu’à l’université et CSP C vivant dans les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Souss-Massa. Enfin, les « exclusifs » sont généralement des femmes âgées de 45 à 64 ans, mariées, CSP et vivant dans la région de Marrakech-Safi. Le groupe Sunergia note également qu’Instagram, Snapchat et TikTok sont principalement utilisés par les femmes, les jeunes de 18 à 24 ans, les étudiants, les résidents de Rabat-Salé et du Grand Casablanca, et les personnes de CSP. LinkedIn et Twitter intéressent davantage les 25-34 ans,la CSP A/B et les cadres supérieurs.

Sur la base d’un échantillon de 1000 personnes, l’étude sur utilisation des médias sociaux du groupe Sunergia a également dressé le profil de trois groupes d’utilisateurs : les multi-utilisateurs (présents sur au moins trois réseaux sociaux) qui représentent 25 % des répondants, les personnes qui utilisent uniquement Facebook et WhatsApp (23 %) et enfin les utilisateurs présents exclusivement sur un seul Média Sociaux (19 % des répondants).

L’étude sur utilisation des médias sociaux au maroc montre que, selon la plateforme, les principaux critères discriminants entre les profils d’utilisateurs sont le sexe, la tranche d’âge et la profession.

WhatsApp arrive effectivement en tête avec 73,7 % des répondants, suivi de Facebook (70,5 %), et Youtube (66,5 %), Instagram (51,6 %), Snapchat (26,1 %), Twitter (22,5 %), LinkedIn (7,2%), TikTok (36,8 %) et Pinterest(7,7 %). Les enquêteurs de Sunergia soulignent que bien que WhatsApp (propriété de Facebook) ne soit pas un réseau social à proprement parler, ils ont choisi de l’inclure dans leur questionnaire, car il est souvent considéré comme tel par les utilisateurs marocains.

Graphe-des-Medias-sociaux-au-Maroc-2021

la croissance exponentielle d’utilisation de médias sociaux, depuis la crise du Covid19 au Maroc

Avec l’arrivée de la pandémie de Covid-19 en mars dernier, tout a été remis en question. Les habitudes de consommation ont changé et la tendance numérique, déjà bien installée, s’est accélérée de manière exponentielle. Face à l’annulation des campagnes de communication et des lancements de produits, ainsi qu’à la diminution des budgets marketing et publicitaires, les entreprises ont dû redoubler de créativité pour s’adapter à la situation et tenter de capter l’attention des consommateurs.

Selon les chiffres du rapport  » Le numérique dans le monde en avril 2020 « , publié par #We_Are_Social et Hootsuite, les annonceurs peuvent désormais toucher plus de 2 milliards de personnes grâce aux publicités Facebook.

Selon les chiffres de Twitter, les annonceurs peuvent désormais toucher 47 millions de personnes supplémentaires sur leur plateforme par rapport à janvier 2020, ce qui équivaut à une augmentation de 14 % par rapport au trimestre précédent. L’audience d’Instagram est également en hausse : elle augmente de 4,5 % depuis le début de l’année. Quant à l’audience publicitaire de Snapchat, elle a augmenté de 4,2 % sur la même période.

Outre l’augmentation de l’audience des plateformes, les utilisateurs cliquent également sur davantage de publicités. Facebook, par exemple, a compté plus de 3,5 milliards de clics supplémentaires sur ses publicités en mars 2020 par rapport à décembre 2019. Au vu de ces chiffres et de la baisse générale sur les budgets publicitaires, il va sans dire que les opportunités offertes par la publicité numérique peuvent être particulièrement intéressantes. Grâce à son agilité, sa rapidité d’exécution et sa flexibilité, le marketing digital, notamment en termes de coût, est sans aucun doute la solution idéale pour aider les entreprises au Maroc à survivre et à maintenir leur activité.